UA-78112543-1

  • Assemblée Générale APF 2013 : inscrivez-vous en ligne !

    ag2013.png

     

    La prochaine Assemblée Générale principale de l’association se tiendra le samedi 29 juin 2013 de 10h à 17h au Parc des expositions de Chartres.

    Si vous êtes adhérent et que vous souhaitez assister à cette AG, inscrivez-vous dès aujourd’hui en remplissant le formulaire d’inscription en ligne !

    Si vous n’êtes pas encore adhérent mais que vous souhaitez vous engager à nos côtés et participer à la prochaine AG*, rejoignez-nous !

     

    *vote : conformément aux statuts, seuls les adhérents inscrits depuis un an révolu à la date de l’Assemblée générale et à jour de cotisation peuvent y voter.

    Ordre du jour

    Accueil à partir de 9h00

    10h00 à 12h30 :

    • Présentation du rapport moral et du rapport d’activités 2012 - Débat et vote*
    • Présentation du rapport financier 2012 et rapport des commissaires aux comptes - Débat et vote*
    • Montant des cotisations pour l’année 2014 - Débat et vote*
    • Questions diverses

    12h30 à 13h30 : déjeuner sur place

    14h00 à 16h30 : Table ronde sur le thème du lien social.

    Un pot sera offert à l’issue de nos travaux.

     

    Informations pratiques

    CHARTREXPO

    Rue Jean Mermoz - B.P. 90 825

    28011 Chartres Cedex

    Tél. 02 37 28 29 37 - Fax. 02 37 28 29 43

    Parking sur place

     
  • SIGNER LA PETITION

    Cabu.jpgRejoignez-nous !  Pour garder l’indépendance politique qui fait sa force et sa liberté d’action et de pensée et continuer à agir, l’APF a besoin du soutien de chacun.

    L’Association des Paralysés de France n’a de cesse depuis sa création en 1933 de se battre contre les préjugés et les idées fausses concernant les personnes en situation de handicap et leur famille. L’APF agit au quotidien pour la participation sociale et le libre choix du mode de vie des personnes en situation de handicap. L’APF revendique l’ambition d’une société accessible à tous, ouverte à tous, une ambition au service de tous les citoyens, en situation de handicap ou valides. L’APF n’a jamais baissé les bras, même en temps de guerre, même en temps de crise.  L’APF poursuit son combat quels que soient les gouvernements en place.

    Pour garder l’indépendance politique qui fait sa force et sa liberté d’action et de pensée et continuer à agir, l’APF a donc besoin du soutien de chacun.

    -  Signez la pétition pour dire oui à l’accessibilité

    -  Faites un don

    -  Adhérez

    Et rejoignez-nous aussi sur Facebook et Twitter et aussi en devenant bénévole !

     

     

  • Accessibilité : non aux idées fausses qui défont la loi !

     
     
    Share0

    Arrow_greyLes coups ne cessent de pleuvoir sur l’obligation de mise en accessibilité de la cité et le délai de 2015 instaurés par la loi “handicap” du 11 février 2005. Des coups plus ou moins directs mais dont le sens ne trompe pas : celui d’une remise en cause pure et simple de cette obligation, en s’attaquant à la fois au délai et aux normes. Des coups portés par les lobbies « anti-accessibilité » que sont les fédérations et associations de professionnels de l’immobilier, du tourisme, de commerçants, d’architectes, de maires…

     

    Des coups basés sur des idées fausses : « Trop cher », « trop tard », « trop compliqué », « impossible », au point d’en faire la pensée unique !

    Sus à « l’intégrisme normatif » !?

    Une pensée unique  acceptée et reprise par le gouvernement et les parlementaires qui ne cessent depuis plusieurs mois de pointer du doigt, dans leurs déclarations et divers rapports, les difficultés et contraintes techniques et financières que représente la mise aux normes d’accessibilité. Des normes jugées si excessives que messieurs Alain Lambert et Jean-Claude Boulard n’ont pas hésité à les qualifier dans leur rapport sur les normes d’ « intégrisme normatif » !

    Indifférence… ou incompétence ?

    Aujourd’hui, il est donc intégriste de défendre l’accessibilité… Ces mêmes personnes expliquent que «(…) personne n’ose ouvrir le débat de peur d’être accusé d’indifférence à l’égard des demandes légitimes des personnes handicapées. »

    Ah mais si, ouvrons le débat ! Le sujet n’est pas l’indifférence mais plutôt celui de l’incompétence !

    Face à cette pluie d’attaques répétées contre l’accessibilité fondées sur des arguments fallacieux, il était plus que temps de montrer que des « vrais gens » issus de ces catégories professionnelles ont réussi à rendre leur commerce, leur hôtel, leur transport, leur mairie… accessibles.

    L’accessibilité, c’est possible, et ce n’est pas que l’APF qui le dit !

    Alors faites comme toutes ces personnes rencontrées dans la France entière : n’écoutez pas les lobbies !

    Ne laissez pas les idées fausses défaire la loi. Dites non à la pensée unique et oui à l’accessibilité !