UA-78112543-1

31/08/2015

Handicap et service civique ...

Le gouvernement va prochainement lancer une campagne pour inciter davantage de jeunes handicapés à s'engager dans des missions de service civique, qui va leur être ouvert jusqu'à 30 ans au lieu de 25 ans 

Avec comme objectif d’accueillir 70.000 jeunes en service civique fin 2015 et  150.000 début 2017 ,le ministre de la Jeunesse a estimé lors d’un point presse que cette progression ne devait « pas laisser sur le bord du chemin les jeunes en situation de handicap ». Ils réaliseraient actuellement seulement 0,5% des missions de service civique.

La  secrétaire d’État aux personnes handicapées, a souligné qu’un amendement à l’ordonnance sur l’accessibilité repoussait à 30 ans l’âge limite pour les jeunes handicapés, comme annoncé à la Conférence Nationale du Handicap en décembre 2014.

Dès son adoption définitive, le gouvernement lancera une campagne d’information pour faire connaître ce changement aux jeunes, et aux structures susceptibles de les accueillir.

Le président de l’Agence nationale du service civique, va veiller à améliorer leur accueil : adaptation du site internet de l’agence, formation de tuteurs, information des structures accueillantes. Celles-ci peuvent désormais percevoir des financements du Fonds d’insertion pour les personnes handicapées dans le secteur privé (Agefiph), comme du fonds destiné à la fonction publique (FIPHFP). Le service civique a accueilli en 5 ans 375 jeunes handicapés, dont 150 l’an dernier et probablement plus de 200 cette année, a précisé M. Chérèque. « Nous pouvons faire beaucoup mieux. »

Parmi six jeunes conviés au ministère de la Jeunesse, Marine-Jade, 26 ans, a expliqué qu’elle souffrait d’un handicap psychique entraînant une grande fatigabilité. Lorsqu’elle a effectué son service civique l’an dernier à la Ligue de l’enseignement à Paris, ses horaires ont pu être limités à 24 heures par semaine. 

Source : http://www.lagazettedescommunes.com/

Les commentaires sont fermés.