UA-78112543-1

  • Les catalogues APF EVASION de la saison 2016 sont en ligne!

     

    Cliquez sur le lien ci-dessus:

     

    http://apfevasion.blogs.apf.asso.fr/archive/2016/01/19/les-catalogues-de-la-saison-2016-sont-en-ligne-88657.html

     

     

     

  • Un guide pour l'adaptation du logement

    Parce que vivre dans son propre logement est un puissant symbole d’autonomie, le logement est une question sociale capitale.

    Le passage du domicile parental à son propre chez soi constitue une étape importante tant pour le jeune qui acquiert le statut d’adulte que pour les parents qui voient leur enfant aller vers son indépendance.

    Mais encore fait-il que l’habitat puisse s’adapter aux besoins de l’occupant. Et comme les démarches pour y parvenir ne sont pas toujours simples, deux Ministères * se sont associés pour éditer un guide qui les renseigne sur les interlocuteurs idoines à solliciter,  les démarches à effectuer, les organismes financeurs et les avantages fiscaux existants.

    Ce guide de 32 pages a vocation à présenter les différents dispositifs et orienter le lecteur vers les professionnels qui sauront le guider et/ou l’accompagner dans ses démarches. Qu’il s’agisse d’adaptation ou d’accessibilité, il concerne les propriétaires comme les locataires et traite même de la construction avec pour l’ensemble des situations les aides fiscales et les avantages sociaux  liés.

    - Texte intégral

    *Ministère de l’Ecologie, du développement durable et de l’énergie, Ministère du Logement, de l’égalité des territoires et de la ruralité.

  • Le congé de proche aidant voit le jour

    La loi sur l'adaptation de la société au vieillissement du 28 décembre 2015 a crée le congé de proche aidant, un peu plus souple que l'ancien congé de soutien familial.

    Remplaçant le congé de soutien familial, il permet désormais au salarié de s'absenter de l'entreprise pour se porter au chevet d'un proche qui n'appartient pas forcément à sa famille.

    Les détails:
    De plus en plus de salariés s'occupent d'un parent ou d'une connaissance âgé(e) ou handicapé(e), en dehors de leurs heures de travail, et c'est donc logiquement que la loi relative à l'adaptation de la société au vieillissement, publiée ce 29 décembre 2015, est venue revisiter le congé de soutien familial. Le "congé de proche aidant", c'est sa nouvelle appellation, présente quelques différences avec son prédécesseur. 
    Il est toujours non rémunéré et le salarié, pour pouvoir en bénéficier, doit, comme auparavant, avoir au moins deux ans d'ancienneté pour le demander. Le principe reste le même: le congé est de trois mois renouvelable, sans pouvoir excéder un an sur toute la carrière du salarié.