UA-78112543-1

PLF 2017 : L'APF mobilisée face au risque de diminution de dotations de l'Etat aux MDPH

Alors que le projet de loi de finances (PLF) 2017 est actuellement en discussion au Sénat, l’APF s’inquiète d’une disposition de l’article 26 qui modifie l’engagement de l’Etat à participer au financement du fonctionnement des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH).

Si cette disposition était retenue, un nouveau transfert de charge financière, de l’Etat vers les départements, pourrait être opéré, avec le risque de précariser un peu plus les MDPH, leur fonctionnement et donc les réponses aux personnes ne situation de handicap.

L’APF propose donc un amendement afin que l’Etat garantisse ses apports et ses contributions  et joue pleinement son rôle au sein du GIP MDPH.

Pour lire l’avis de l’APF, cliquez ici

Les commentaires sont fermés.