UA-78112543-1

  • COFACE, pour concilier : Handicap et Famille

    L’Assemblée générale de COFACE Handicap à eu lieu à Paris, dans les locaux de l’APF le 23 avril 2015. Nous en profitons pour vous rappeler les résultats des ré-élections de Fiammetta Basuyau, membre de notre groupe, le GNP - APF et Chantal Bruno (APF) respectivement élues au Conseil d’administration et à la Présidence de COFACE handicap.

    Pour ceux qui ne la connaîtraient pas, la COFACE Handicap a été créée en 1998 par la Confédération des organisations  familiales de l’Union Européenne (COFACE) dans le but d’accroître la représentativité des familles avec une ou plusieurs personnes handicapée(s). Elle travaille notamment pour qu’une politique en faveur des aidants familiaux soit intégrée dans tous les domaines d’intervention de l’UE et pour que les familles soient placées au cœur des politiques en matière de handicap.

    Parmi ses activités en 2014, on peut citer la contribution de COFACE handicap au Paquet européen pour la conciliation qui contient un chapitre dédié aux aidants familiaux et aux politiques visant à soutenir les familles ayant un membre handicapé et / ou dépendant (pages 17 à 27 version française). Vous pouvez consulter la publication, «Concilier vie familiale et vie professionnelle: une vision pour l’Europe»  sur www.coface-eu.org

    COFACE handicap a  aussi apporté une contribution au rapport alternatif sur  la mise en œuvre de la Convention des Nations Unies sur les droits des personnes handicapées (CDPH) par l’Union européenne portant sur l’article 23. Il nous paraît  essentiel de  définir une législation européenne en matière de non-discrimination de façon transversale et une politique de compensation qui donne les moyens de l’exercice de leurs droits aux personnes handicapées et leur famille.

    Parmi les sujets de discussion en cours, on notera celui de la  "désinstitutionalisation", axée sur les aidants familiaux et sur la qualité des services de proximité, condition nécessaire à sa mise en œuvre.

  • Projet de loi "modernisation du système de santé" : les propositions actualisées de l'APF

    Suite au vote du projet de loi de modernisation de notre système de santé par les députés, l'APF vient d'actualiser ses propositions en vue de l'examen au Sénat.

    L’examen au Sénat est attendu, sous réserve de confirmation, pour fin juillet en commission des affaires sociales, puis troisième semaine de septembre et seconde d’octobre pour la séance plénière.

    Pour lire les propositions de l'APF, cliquez ici

  • Le Collectif pour une France accessible demande aux Sénateurs de s’engager pour l’accessibilité !

    Le Collectif pour une France accessible a interpellé, par courrier, les Sénateurs sur la nécessité d’amender l’Ordonnance relative à l’accessibilité qui sera examinée lors de la séance du 2 juin prochain.

    En effet, l’Ordonnance relative à l’accessibilité et ses textes d’application sont catastrophiques et annihilent une grande partie des objectifs initiaux de la loi de 2005.

    Le Collectif pour une France accessible, qui a interpellé de nombreux responsables politiques, a obtenu l’engagement d’une majorité de députés – députés du groupe Parti socialiste, du groupe Europe Ecologie Les Verts et du groupe Front de gauche – de ne pas ratifier l’Ordonnance en l’état.

    Le collectif demande ainsi aux Sénateurs de se mobiliser pour l’accessibilité universelle en ne ratifiant pas l’Ordonnance en l’état mais en y intégrant des modifications fondamentales permettant de construire une France accessible à tous.

    Enfin, afin d’exprimer un désaveu catégorique et argumenté vis-à-vis du Président de la République et du gouvernement qui restent indifférents à la mobilisation pour l’accessibilité, le Collectif pour une France accessible organise une Journée nationale d’actions le mercredi 27 mai.

    Une mobilisation également en ligne ! Pour y participer rendez-vous ici

    Pour lire le communiqué complet, cliquez ici